Textes

Toi mon Bébé !

Mon fils de vingt-sept ans !

Toi la chair de ma chair :

 

Pierre-Edouard !

 

Et tant d‘autres surnoms donnés par ceux qui t‘aiment :

Picou – Pipoune – Pierre – Fillot – Mano – Moumoune –

Le Drôle : tu nous as tant fait rire avec tes pitreries!

Et tous on t’adorait.

Considéré aussi comme un fils,

ou un frère dans bien d’autres familles.

Tu es parti trop tôt.

 

 

Merci pour le petit Oscar que tu nous as offert !

Ton fils, à toi, déjà si volontaire,

et plus prudent que toi.

Sa maman lui dira l’homme que tu as été :

 

 

Insatiable -intrépide- insouciant des dangers.

Dès que tu as marché, déjà tu t‘échappais,

déjà je m’inquiétais…

 

Sportif infatigable, tu as tout essayé :

sur les conseils avisés de ton grand-père,

tu es devenu cet excellent plaqueur de Rugby.

Champion de France de gymnastique.

Aimant chasser avec ta fidèle Samba et tes amis du CEL.

Passionné de golf, d‘arts martiaux…

Tu nous envahissais de coupes et de médailles!

 

Soucieux toujours d’épater ton aîné.

Pour que ta maman dorme, prenant sur ton solex ton frère de six mois,

en l’amenant partout pour le montrer à tous.

 

L‘or était dans ton coeur, dans ta tête, dans tes mains !

En «enfant du bassin »,

vaillant et courageux, curieux de tout connaître,

tu travaillais déjà avant d‘en avoir l‘âge,

et pour aider les autres.

Apprenant à tout faire, et réussissant tout :

cuisinier, patron de navire, mécanicien pour tous.

Mais aussi sur les parcs, au thon dans l’Atlantique,

péchant dans l’estuaire, au coeur des déferlantes,

tu pouvais tout faire.

Cherchant toujours ta place, sans jamais la trouver…

 

Rayonnant de bonté, d’un coeur pur, dévoué, attentionné.

Aimant profondément :

tes frères, tes parents, tes grands-parents, oncles, tantes, cousins…

Et au-delà des tiens, tu aimais tous les autres, respectueusement.

Te faisant des amis partout où tu allais.

Ouvert et spontané, humble et fier à la fois.

Tu abordais les gens pour ce qu’ils sont dedans.

Sans discernement d’âge ou de règles sociales,

tu étais leur égal.

Si Avide de vivre, et si intensément,

tu as traversé la vie en astre étincelant.

Trop bref éclair de lumière, tu nous laisses éblouis…

Atterrés, démunis…

Gardant éternellement au coeur, ton sourire merveilleux,

Pétillant et charmeur, clairvoyant, malicieux.

Si généreux…

 

J’ai cessé de trembler…

J’ai le coeur dévasté !

Et pour tous ceux qui t’aiment,

c’est une part de nous qui s’en va avec toi.

Nous t’accompagnerons toujours.

Où que tu ailles…

Atteindre l’Eternité, te reposer,

et enfin, être en Paix.

 

30 juillet 2008

 

 

 

 

Hommage du S.A.A (club de rugby arcachonnais)

Hommage du S.A.A (club de rugby arcachonnais)

 

48 Réponses

  1. Merci de partager ces photos et video de Pierre-Edouard
    c’est un grand plaisir et beaucoup d’émotion.
    bien a vous
    Arnaud

  2. merci pour ces merveilleux souvenirs beaucoup de emotions tu. Nous manques moumoune nous pensons fort a vous

  3. Ta petite main sur son épaule
    Ta petite main comme une promesse
    Inachevée
    Ta tête blottie contre son cou
    Demain effacera-t-il tous ces beaux souvenirs
    Garderas-tu dans ton cœur
    Tous ces moments d’amour et de complicité
    Un autre viendra contre lequel tu t’appuieras
    Mais toujours dans un petit coin de ton cœur
    Tu garderas le souvenir de ces bonheurs échangés
    Tu garderas le souvenir de ton papa

    Bibiche

  4. Difficile de croire que tu as disparu de nos vies;mais sache que tu resteras à tout jamais dans nos coeurs.
    Oscar est la continuité de ta vie et nous rappellera à chaque instant qui tu étais.
    Merci pour ce site, il restera éternel.

  5. Quand il est parti ce soir là, il se faisait plaisir, se sentait vivant, ses derniers instants.
    Un concert prétexte pour une virée moto avec son ami, une belle soirée d’été.
    J’ai perdu mon papa mais j’ai aussi perdu un ami, un très bon ami.
    Ils me manquent. à jamais.

  6. Plus loin, un peu plus loin
    Au delà des mers
    Un peu plus loin
    Mon coeur

    Plus loin, un peu plus loin
    Au delà des terres
    Un peu plus loin
    Ailleurs …

    Il y a un monde ailleurs
    Ailleurs
    Un monde ailleurs

    Un monde ailleurs
    Demain
    Rien n’importe moins que demain
    Mon frère
    Un monde ailleurs

    Jean-Louis Aubert

  7. heureux de revoir ce sourire qui nous manque tant

  8. sincere condoleance a tout sa famille ainsi que tout ses amie. pierre edouard etait un bon copain pendant les annees rambaud on peu dire que l’on a fait. une foii il avai casser l’armoire de sa chambre d’internat donc lui tout naturelement il avait ramener sa perceuse au college pour la reparer. une autre fois il ete venu dormir chez moi j’avai un solex qui marchait pas depui des annees.une heure apres il etait deja dessu entrain de faire le con .aussi il etai super alaise avec les adultes. le peu de tps que je l’ai connu il m’a fait profiter de ses valeur la chasse a la grive,la peche il etait debroullard me comprenait m’a decoincer et m’a apris a ne soucier des regard des gens. il etai naturel est sincere. il restera a jamais un modéle pour moi

  9. mon amis est parti, mes la ou il est il na plus besoin de jeter la bouée et de ce faire secouer, il etait si gentil qu il na pu allé quaud paradis…
    je n oubliré jamais les soiréees passé a t coté ni ce qu on a fait ensemble, toute c journée passé a ce faire remuer sur la mauvaise ou sur les banc du large on etait un veritable bonheur a t coté…. la biz mon ptit matelot.

    j ai des photo jvais tout faire pour les mettre merci pour ce site il est genial

  10. L’ange part toujours trop tôt. Ainsi va sa destinée : donner, répandre la joie, AIMER et puis un jour il part. L’oeuvre accomplie, il s’éteind dans la nuit. Comme lui, tu es parti. Mais tu nous as beaucoup, beaucoup appris.
    Belle et longue route à toi, tu peux aller le coeur enfin léger.
    Tu manques.

  11. Ah!!!!
    que de souvenirs après avoir revu le visage mystique de Mano!!!! Que de bons trés bons souvenirs qui reviennent à la surface… Ca oui tu nous en a laissé de bons souvenirs au Collège Rambaud… Que le temps passe vite… Trop vite … Et dire que nous nous sommes revus certains anciens du Collège… Apres temps de temps tu n’avais pas changé…. Nous sommes résté sans voix à l’annonce de cette triste nouvelle …Il y a tout juste qlq semaines… Nous penssons trés fort à ta famille et ton petit OSCAR, dans cette dure épreuve qu’est la vie… Tu auras marqué nos vie sur ton chemin… On ne t a jamais oublié et on ne t’ oubliera jamais…
    Bon voyage Mano!!!! à un de ces jours sur une autre rive… un autre flot … Bon voyage à toi petit Marin ….
    Meilleurs souvenirs …

  12. Beaucoup de souvenirs encrée ds ma tête aprés avoir revu ses quelques photos. MANO voila comment moi je le connaissais.
    D’excellentes années au collège rambaud en sa compagnie qui resteront a jamais les meilleures!!!Un excellent camarade,peur de rien,affrontant les adultes bref c’était lui….
    Toutes mes condolèances a sa famille,amis et son petit oscar.Courage dans cette douloureuse epreuve.
    Bon voyage….

  13. Photos, souvenirs;pour tous ces instants de bonheur que tu nous as offerts…
    J’espère que de « la-bas », tu vois tous ces témoignages d’Amour.Toutes ces vies que tu as marquées; te rends-tu compte de l’homme que tu étais?
    Je sais que là où tu es , tout est légereté, paix, sérénité; et ça me réchauffe le coeur. Mais quand-même, le soleil ne brillera plus jamais de la manière. Tu manques cruellement.

    Parti trop tôt (Gone too soon)
    Like A Comet
    Blazing ‘Cross The Evening Sky
    Gone Too Soon

    Like A Rainbow
    Fading In The Twinkling Of An Eye
    Gone Too Soon

    Shiny And Sparkly
    And Splendidly Bright
    Here One Day
    Gone One Night

    Like The Loss Of Sunlight
    On A Cloudy Afternoon
    Gone Too Soon

    Like A Castle
    Built Upon A Sandy Beach
    Gone Too Soon

    Like A Perfect Flower
    That Is Just Beyond Your Reach
    Gone Too Soon

    Born To Amuse, To Inspire, To Delight
    Here One Day
    Gone One Night

    Like A Sunset
    Dying With The Rising Of The Moon
    Gone Too Soon

    Gone Too Soon
    (M.Jackson)

  14. Mon picou,
    Tu aurais eu 28ans aujourd’hui, je suis toujours aussi près de toi dans ton autre maison et où que tu sois.
    Je te souhaite un joyeux anniversaire car je sais que tu m’enttends.
    On t’aime fort et à tout jamais…

    Chacha ta marraine et sa famille.

  15. Voila, j’attendais un jour particulier pour t’écrire – non, en fait, j’attendais surtout d’être prete à m’exprimer, d’avoir des mots à déposer. Mais ce jour est particulier, comme tous les 27 janvier depuis que tu es né et pour toujours; un jour de fête pour Didier et moi, mais terni par ton départ. Alors j’étouffe mes pleurs, je ravale mes larmes et les transforme en baisers que je t’envoie. Et je prend le courage de t’écrire ces modestes mots que je t’offre en souvenir…

    Pitre, pipoune, précieux Peine…
    Immense.
    Enfance, entêté, empêtré Etincelle…
    Radieuse.
    Risques, regrets, rayon Rires…
    Eternels.

    Entre le boeuf et l’âne gris…
    Doué, doutes, dommage Don…
    Oscar.
    Unique, usé, ultime
    Amour, absurde, absence Au…
    Revoir
    …Dort, Dors.

    Tu me manques

  16. Une grosse pensée remplie d’amour pour toi en ce jour si particulier…
    je pense fort à toi
    tu restes, au delà des mots, au delà du temps, au dela de tout…
    virginie

  17. salut Pierre Edouard ! Aujourd’hui c’est mon anniversaire et je pense à toi ,à cette
    sacrée leçon de vie que j’ai pris cet été. Peu importe les soucis,le reste,l’important c’est d’être là,de profiter du moment présent,avec ceux qu’on aime. Oubliées les rancoeurs,les tourments inutiles,je veux vivre,profiter de chaque instant,c’est peut -être çà le bonheur…

  18. Coucou, ce soir encore je pense fort à toi… Tout à l’heure je rigolais encore en repensant à nos séances de « chant » dans ta chambre en train de réinventer les paroles de « the final countdown » à fond la caisse et de remplacer par the fatal chantal!!!🙂. Je repensais aussi à la maison abandonnée au dessus du GN… Quand un jour on avait piqué des cigares à Jacques et qu’on était allés dans cette maison et qu’on s’était arraché les poumons en les fumant!!! Fiou… j »aime me souvenir de toutes nos bêtises et tous nos fous rires…
    Je ne suis pas revenue à Arcachon depuis le mois de Septembre mais je n’ai pas trop pu et puis j’ai peur en venant te « voir » de faire voir cette tristesse toujours là… Tout le monde semble si fort… Mais je vais quand-même venir bientôt avec mon fils pour qu’il puisse faire le petit fou avec le tien…
    Voilà. Tu sais que je n’ai jamais eu le don de ma soeur pour écrire de belles phrases et de jolis mots alors ce soir encore j’en empreinte… Je t’Aime fort
    ALTER EGO
    Il manque un temps à ma vie
    Il manque un temps, j’ai compris
    Il me manque toi
    Mon alter ego
    […]
    Où tu es
    J’irai te chercher
    Où tu vis
    Je saurai te trouver
    Où que tu sois
    Je voudrais que tu saches
    Dans mon cœur rien ne change
    T’es toujours là, mon ange

    Il manque un temps à ma vie
    Il manque ton rire, je m’ennuie
    Il me manque toi, mon ami

    JEAN-LOUIS AUBERT

    Je t’embrasse
    Virginie

  19. Pierre-Edouard était d’une gentillesse et d’une joie de vivre rarissime.
    Il était aussi un grand passionné (vélo, chasse, pêche, rugby,bassin d’Arcachon) on l’aimait aussi pour ça.
    Les liens créés et le vécu ne nous quiterons jamais. Nous aurions aussi voulu profiter plus longtemps de cet être cher mais le destin en a voulu autrement.
    Pierre-Edouard, un homme avec de l’allure.
    Un mec qu’on remarque.
    Un beau drole.
    Un copain.

    Nicolas Thomas et Arnaud Marquet

  20. Bonsoir Pierre Edouard,
    Quand on était petit, à Saint Elme, il t’arrivait de te faire passer pour mon petit frère, parce qu’on avait tous les deux les yeux bridés. Ca marchait vachement bien! J’ai très souvent des pensées pour toi, et pour tous ceux qui t’entourent. Je viens de découvrir grâce à Virginie le site avec une multitude de photos. Sache que le fait de recroiser ta jolie bobine me touche sincèrement, et me rappelle à quel point tu étais un symbole de joie.
    Je t’embrasse très fort.
    Je vous embrasse très fort vous aussi qui lisez ce message.

  21. … Fly, fly, beautiful Angel…Sky is yours… Keep on shining down on us from Heaven…
    With all my affection
    Virginie

  22. Hello mon petit MANO…Cela va bientôt faire un an que tous nous à quitté..J’ai l’impression que c’était hier…..tu resteras pour toujours dans mon coeur….Je salut de tous coeur ta famille et tes amis(e), ou nous avons tous un point commun, c’est de jamais t’oublié……A un de ces jours……je t’aime.
    MARIE…

  23. Souvent le soir je regarde le ciel, je m’attarde alors sur cette étoile, celle qui brille plus belle que les autres… Je l’ai faite tienne. Tu restes et tu demeures. Tendrement à tous les tiens.

  24. un an
    de
    pensées
    de
    passé
    à
    panser

  25. Mon Picou
    Encore une pensée pour toi,ne pouvant plus te serrer dans mes bras,te faire la fourmie comme sur le bateau tu te souviens? Il est grosse mon………..
    Que de souvenirs merveilleux!
    En trois mots tu me manques
    Mais fais gaffe j’ai toujours l’oeil sur toi,comme toi sur moi, je le sais!
    je t’aime,à demain
    Cha-Cha

  26. pour Oscar
    Donnez-lui la passion,donnez-lui ce qui fait,
    Que quand tout est bidon,quelque chose reste vrai,
    Donnez-lui cette flamme,qui ne s’éteint jamais,
    Qui survit même aux drames,les plus longs,les plus laids.

    Donnez-lui la passion,avant de m’inviter,
    Dans votre grande maison,dans votre éternité,
    Ce sera sa bouée,son instinct de survie,
    Quand j’irai vous r’trouver,dans votre paradis.

    Donnez-lui la passion,creusez-lui l’appétit,
    Pour qu’il ait des raisons,de mordre dans sa vie.

    Si vous prenez la mienne,donnez-lui au moins ça,
    Pour soulager sa peine,pour remplacer ma voix
    Quand mon jeune malheureux,cherchera le sommeil
    Que j’chanterai sa berceuse,du haut de vot’ soleil

    Donnez-lui la passion,pour qu’il tende l’oreille,
    Qu’il entende ma chanson,et qu’il s’en émerveille,
    Donnez-lui la passion,pour qu’il s’y accroche,
    Si le monde est trop con,si la vie est trop moche…

    Linda Lemay

  27. Wherever you are now, Whatever you are now; a beautiful angel or a sparkling star, you keep on livin’. You’ re living « through » your little boy, and you’re living in our loving hearts.
    But, I still miss you
    Happy Birthday
    With all my heart

  28. Last night i dreamed that you were alive! it seemed so real! you looked so beautiful & so happy!! Such a sweet dream…
    « I never dreamded you’d leave in Summer… »
    Luv

  29. Love, love, love

  30. Douces pensées.

  31. 😉 Je pense à toi…

  32. Somewhere over the rainbow
    Way up high
    And the dreams that you dreamed of
    Once in a lullaby
    Somewhere over the rainbow
    Blue birds fly
    And the dreams that you dreamed of
    Dreams really do come true
    Someday I ‘ ll wish upon a star
    Wake up where the clouds are far behind me
    Where trouble melts like lemon drops
    High above the chimney tops
    That where you ‘ ll find me
    Somewhere over the rainbow
    IZ

  33. hey Angel, you should be 30 years old today… I wish you everlasting peace in your « somewhere else »….Happy Birthday P.E., sweet thoughts for you tonight
    Toute la journée, j ai pensé à quelle belle fête on aurait fait tous ensemble et ça m’a redonné le sourire…
    j t embrasse d’ici, tu manques

  34. Juste un gros câlin d’une trentenaire. Vole haut, vole loin. Sois en paix.

  35. Des pensées, des pensées et encore des pensées.🙂

  36. And again… miss you..I’d like to hear your voice… Make us a sign from Over There. Love
    « Born To Amuse, To Inspire, To Delight
    Here One Day
    Gone One Night »

  37. Antoine, je viens de regarder les photos. Je n’ai pas connu ton frère. Mais je suis papa maintenant, et en voyant les photos de Pierre Edouard avec Oscar, je comprends toute la douleur que peut endurer un fils qui ne comprends pas où est son papa, un frère qui ne comprend pas pourquoi, une épouse désormais seule, une maman sans son fils, un père qui a perdu un enfant. Je partage ta tristesse. Mais je crois aussi en la survie de l’âme. Et je veux croire qu’il est à vos côtés, à veiller sur son fils, sur les siens. Je félicite celui qui vient d’être papa d’une petite fille ! J’aimerais qu’un jour nous puissions nous revoir.
    Tu as été mon meilleur ami de Lycée et je ne l’oublie pas.
    Cédric du Lycée d’ANDERNOS.

  38. ce soir j ecris ce message les larmes pleins yeux et le coeur blessé j apprend que tu nous a quitter…que de souvenirs pendant une courte annee de lycee ou jai rencontré cette magnifique personne que tu étais , jeune homme beau, fort,courageux,loyal et juste. Toi qui m a tant fais rire ,qui m as tant compris, qui m as tant respecter parfois meme proteger… tant de chose qui font que je ne peux t oublier… je pense fort a sa famille son petit garçon, sa femme , ses frere, ses parents et ses amis … la vie est un miracle de chaques jours quelle n est facile ni vaine mais riche est belle et si courte que ça vaut bien la peine de la vivre pleinement .
    DA cunha claudio lycee hotelier arcachon

    à Tours le 8 septembre 2011

    • merci pour ton témoignage tellement vrai ! contente d’avoir de tes nouvelles , toujours fan de Mylène Farmer ? tu te souviens Paris ? … biz, Faby, Maman de pierre edouard

      • et oui toujours fan de mylene et de pierre edouard encore et toujours sans craindre jamais de ne plus l etre , je pense souvent a vous tous … maintenant installer a tours patron d un bar un irish pub un bar a biere ou l on pass tous les matchs de rugby pour la coupe du monde et forcement la memoire pour pierre edouard est la … en tout cas tres content d avoir eu de t es nouvelles faby et j espere un jour que l on se reverra tres vite a tours ou a arcachon pour boire un verre ou pour faire un ptit tour de bateau je vous embrasse tous et soyez fort fort fort un enorme bisous sans contrefaçon…
        mac cool s pub

        claudio da cunha
        81 rue du commerce
        37000 tours

  39. …Et le temps de cinq minutes, imaginons qu’on ouvre une bonne bouteille de vin pour ton anniversaire et qu’on discute, à l’ancienne, de nos vies et du futur…et qu’on rigole de nos conneries faites et à faire… J’en souris…
    Y a pas si longtemps j’suis allée chez les Mayas, j’ai grimpé tout en haut d’une pyramide, et j’étais tellement près du ciel que j’ai murmuré quelques mots… J’espère que tu as entendu😉

    Even though time stopped for you; Happy birthday my missing friend, my missing brother
    Luv

  40. J’aurais aimé tenir ta main
    Un peu plus longtemps…
    J’aurais aimé que mon chagrin
    Ne dure qu’un instant.

    Je voulais te dire que j’étais fier,
    D’avoir été au moins un jour
    Un peu ton ami et ton frère,
    Meme si la vie a ses détours.

    J’aurais aimé tenir ta main
    Un peu plus longtemps…

    Gregoire

  41. rien que de la tendresse …rien que pour etre pres de toi une pensee pour toi …
    bizzz claudio

  42. « Yo confio en el destino y en la marejada yo no creo en la iglesia pero creo en tu mirada… » Besos desde Perù donde sigo pensando en ti🙂

  43. Presque 4 ans déjà… on l’oublies pas..

  44. Un bel anniversaire à un ange magnifique… Ici il y a des dunes, comme au pyla, tu es avec moi ou que j’aille! Je t’Aime fort tu manques je t’embrasse

  45. JE REVAIS DANS CE PORT A TON BATEAU ANCRE
    MON FRERE MON AMI TOI QUI M’AS TANT APPRIS
    JE REVAIS DANS CE PORT A CETTE PLACE VIDE
    QUI AUJOURD’HUI S’EMPLIT DE TANT DE SOUVENIRS !

    UN AUTRE BATEAU VIENT ET JE VOIS TON SOURIRE
    ET LA VIE CONTINUE TOUTES VOILES DEHORS
    POUSSEES PAR LE COURANT ET PAR LE VENT PORTANT
    UN CLAPOTIS DANSANT NOUS PORTE VERS DEMAIN

    ET QUAND J’ARRIVERAIS DANS CET ENDROIT PLAISANT
    JE DANSERAIS, MELODIE EN TETE, L’ECUME
    DOUCE DES VAGUES GLISSANT SUR LE BATEAU
    ELLE ME BERCERA AU PAISIBLE SON DES FLOTS

    ET TON ABSENCE ME PESE TANT QUE JE VEUX
    T’ESPERER VOGUANT SUR D’AUTRES RIVES, LIBRE
    OU TOUT N’EST QUE BEAUTE, AMOUR, LEGERETE
    ET DANS CET AUTRE MONDE ON SE RETROUVERA .

    JEAN – EDOUARD MANO

  46. Ma Lulu vient de fêter ses 5 ans… ça veut dire que ça fait 5 ans que t’es parti. Tu l’as même pas vue. Je pense que vous vous plairiez. J’espère que tu regardes un peu ce qu’on vit sinon ça fera trop de trucs à te raconter. Je t’embrasse, à très vite en pensées…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s